Le loyer prend de plus en plus de place dans nos budgets.

Au Canada, 40,1% des locataires déboursent plus du tiers de leur revenu pour se loger. Un locataire sur 5 dépense plus de la moitié de son revenu pour son logement et un locataire sur 10 met 80% de ses revenus dans son loyer.

Cette augmentation du nombre de ménages locataires en difficulté est principalement due à la hausse des loyers. De 2006 à 2011, les loyers ont augmenté de 13,6% au Québec, alors que les revenus n’ont grimpé que de 9,2%.

Les alternatives

Il existe d’autres moyens de se loger que de payer un loyer trop cher à un propriétaire privé ou à une agence immobilière.

Des coopératives d’habitation (fechimm.coop, cooperativehabitation.coop), des OSBL d’habitation (rqoh.com) et des habitations à loyer modique (HLM) existent dans votre quartier, votre ville, votre région. Les comités logement et associations de locataires peuvent vous appuyer dans vos démarches de recherche de logement abordable ou de colocation (rclalq.qc.ca, frapru.qc.ca).

Les ressources

Consultez votre association de consommateurs et consommatrices pour d’autres alternatives dans votre région.

Contribuez à la campagne Partagez sur les réseaux sociaux